L’arrivée de Phacélie

 15 jours après la tragédie de Persée, Phacélie est arrivée. Trop rapide pour certains, mais pas pour d’autres. La reprise d’un chien tout de suite après une perte, n’enlève pas la peine que l’on a. Cela aide à la supporter.  Phacélie ne remplacera pas Persée. Le peu de jours que j’ai eu avec lui étaient formidables, il était têtu etn’avait peur de rien.  Le contraire de Phacélie. Sauf pour le têtu, mais c’est la race qui veut ça.  Cela sera une autre approche.

 

Toujours est-il qu’elle est arrivée le 13 septembre 2019 à 8 semaines, toute apeurée de tout ne connaissant aucun bruit, pas sociabilisé à l’environnement de la maison.

Le début du voyage a été catastrophique pour elle, elle a vomi, pipi, caca tout cela en 1 h 30 de voyage. La rassurée au bruit de la voiture était nécessaire, donc beaucoup d’arrêt, je lui ai parlé. Elle a réussi à se calmer et s'est s’endormie.

 

Arrivée à la maison, idem, peur de tout, le bruit de la cafetière, ma voix, mes pas. La soirée a été juste pour elle, la rassurer et beaucoup de douceur.

La première sortie, le lendemain on recommence. Une minette très craintive.

 

Pourquoi Phacélie.  Après avoir chercher un nom des Dieux Grecs, avec les « P », il n’y en avait plus de joli.  Et comme c’est une femelle j’ai opté pour les fleurs. C’est une plante herbacée haute de 1 m, bleue à feuilles comme la fougère, cela m’a plu. Voilà

 

Donc nous sommes toujours en apprentissage de la rue, des gens, des autres chiens. Et l’on commence les règles de la maison. Là pas facile non plus. Mais elle est intelligente, cela devrait aller.